top of page
  • Photo du rédacteurCharl'Hot

Lettre de désamour à mon Agent Immobilier !


A toi l’agent immobilier !


A toi que je tente de séduire depuis plusieurs mois … pas pour te mettre dans mon lit mais pour que tu trouves un endroit où mettre mon lit !

Car oui c’est décidé je serais propriétaire, mais pour ça faudrait trouver un bien ! Alors en bonne petite, je me suis abonnée aux newsletters … Se loger , le bonCoin … elles arrivent au quotidien, à chaque petit « ring » je me dis que j’ai peut-être rendez-vous avec mon château de princesse ! Pourtant après plusieurs mois de recherches quotidiennes le château ne pointe pas son nez ! Triste, est la princesse que je suis ! Mais, en princesse moderne, je me bouge et décide de suivre les agences et là tout y passe, alertes sur les sites , passages en agence … Et les visites tombent enfin, avec leurs lots de désillusions : trop petit, mal isolé, trop loin du secteur, trop cher…

Mais la perle se présente enfin ! Ce petit bijou qui accueillera mon bonheur ! Il est grand , rempli de balcons, avec une vue sur l’eau, au calme …! 1 ère visite : le coup de foudre ! Lui et moi c est pour la vie ou au moins les 25 années de crédit ! Je suis prête à signer ! L’agent immobilier … enfin : le commercial , m’incite à me dépêcher car des gens se pressent au portillon. Alors j’accepte de me lancer dans le tourbillon .




La veille de signer le stress me prend … mon château de princesse est il digne d’accueillir un prince et pourquoi pas les petits bouchons qui vont avec ? Prise de panique… je fais venir de preux chevaliers. En 2 coups d’œil , le prix de base des travaux annoncé par le commercial grossi comme ton bidou après une choucroute… à vue d’œil ! 10, 20, 30,40… 50 , 60 000 euros de travaux … et encore il faudra se garder les tapisseries et les peintures ! Ahahahah! Les seules fois où j’ai utilisé de la peinture j’en avait plus sur moi que sur le mur ! Mon « charmant » commercial avait annoncé 40 000 € « à tout cassé » comme il disait ! Ah ben ça oui , tout casser j’en ai envie . Mon rêve s’effondre comme un château de cartes .



Et c’est décidé, mon château j’irais me le faire construire ou je resterais locataire !





12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page